X

Thierry BRETOUT

Thierry-Bretout

Biographie

Thierry BRETOUT, Président Directeur Général de RBB Business advisors

1965

Thierry Bretout est né en France en juillet 1965.

Les années 1980 : La culture fiscale et le goût des médias

1985

En mai 1985, à sa sortie de l’Insec, il entre chez Berard et compagnie, un cabinet avec une forte dimension de conseil fiscal.

1988

Après son service militaire, il intègre la Fiduciaire Générale de Paris, cabinet d’audit spécialisé dans les médias.

Presse écrite : le figaro, France soir, France Antilles, Paris Normandie
Radio : FUN RADIO
Télévision : la Cinq

Les années 1990 : La révolution numérique

1990

Thierry Bretout intègre en avril 1990 le cabinet Philippe ROUER avec lequel il fonde en 1997 ROUER, BERNARD, BRETOUT.
Il participe et ce dès son démarrage au début des années 1990 à la révolution numérique et au « boom » des nouvelles technologies.

1992

En 1992, il devient le conseil de Compuserve premier FAI (fournisseur d’accès à internet) en France, puis le conseil d’AOL, de Psinet, de Worldcom, d’Oléane (internet professionnel d’orange), Akamaï, Versant, Versata, VAlynux.

Les années 2000 : la culture internationale et le développement du cabinet

2001-2002

Le cabinet est retenu durant deux années consécutives comme exposant au COMDEX de Las Vegas au sein du Pavillon Français.

2003-2011

Sous son impulsion la part des clients internationaux dépasse les 50% du chiffre d’affaires total.
Thierry Bretout durant cette période lance les « Practices » Business consulting et Corporate Finance.

2011- 2012

Pour accompagner ses clients tant français qu’internationaux, il crée RBB international, réseau de professionnels présents dans 8 pays, avec 100 collaborateurs et 20 associés.
Rouer Bernard Bretout devient RBB Business advisors.

2015

Afin de renforcer l’approche d’offres globales et de services, Thierry BRETOUT crée simultanément :

  • RBB ACCELERATOR
  • RBB CORPORATE FINANCE
  • RBB INNOVATION

Enfin, il devient administrateur d’Axeleo, premier accélérateur français, financé par la French Tech, puis lance la « practice » modélisation et évaluation financière.